image_pdfimage_print

Le marathon de Lausanne

Je me réveille pas avec la grosse motive, c’est même plutôt l’inverse ce matin. Je préférerais rester au plumard au lieu d’aller courir. Je pense que c’est la course de trop dans la saison et en plus c’est du bitume et j’aime pas le bitume. Mais bon j’ai signé c’est pour en chier… Non, sérieusement, je me prépare en traînant la patte. Un chose me réjouit cependant, il y a du vent et il neige 🙂 (suite…)

L’Écotrail Praz de Lys – Sommand

En ce dimanche 16 septembre 2012, Stéphane et moi participons à une magnifique course de montagne: l’Écotrail. Le réveil est difficile mais une énorme motivation me tire du lit: le café. Il va me falloir quelques tasses avant que la machine veuille bien se mettre en branle. Élo émerge gentiment alors que je m’active enfin à préparer mes affaires. J’ai la tête dans le pâté et je n’arrive pas à mettre la main sur (suite…)

Sierre Zinal

Pour une fois j’ai pris la totale, hébergement, petit déjeuner etc etc etc. Cette course est très bien organisée, je n’avais juste pas remarqué que le repas du soir n’était pas compris dans le package. Il y a pas mal de place pour dormir à la PC Bourgeois, cependant les douches manquent un peu d’intimité (pour ceux que cela pourrait déranger). Le matin, aux alentours de 3h le dortoir commence à s’agiter et les participants s’activent pour préparer leurs affaires et aller déjeuner. Au petit déjeuner on ne manque de rien: pain, confiture, gruyère, café, etc. etc. etc. Une fois repus, départ pour le bus qui nous prend devant le restaurent Bourgeois pour nous emmener non loin de l’aire de départ. Là, un orchestre met l’ambiance pour l’échauffement 🙂 Ils annoncent que le doyen de la course a 79 ans et qu’il participe pour la 39ème fois à Sierre-Zinal. (suite…)

Marthon-Race

Le 27 mai j’ai fais mon premier trail et j’ai choisi de faire la Marathon Race du lac d’Annecy. Au programme, 36km et 2700m de dénivelé positif et négatif. Les organisateurs ont choisi de rajouter 2km de plat pour étaler les coureurs avant la monotrace de la première montée. La boue n’ayant pas eu le temps de sécher il activent l’itinéraire boue qui fait 40km.

Au départ, on est tous excités, on attend le coup de feu qui nous permettra de partir. Environs 700 personnes attendent le « go » des organisateurs, le temps pour moi de faire un dernier bisous à Élo et c’est parti!!! Le groupe a un bon rythme sur le plat et du coup le peloton ne s’étale pas aussi bien que prévu.

(suite…)